ministras.jpg

Le Ministre des Affaires étrangères

Linas Linkevičius

L'agenda du Ministre cv Twitter

Diplomatie économique

Créé 2014.01.27 / Mis à jour: 2016.01.22 07:18

Le chemin de la Lituanie vers l’OCDE

Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE)

L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a été créée en 1961 après que les États-Unis et le Canada aient rejoint l’Organisation européenne de coopération économique (OECE) qui réunissait les pays européens dans un but commun : reconstruire l’économie détruite par la Deuxième Guerre mondiale. Le siège de l’OCDE est à Paris.

Au XXIe siècle, l’OCDE aspire à devenir une des principales organisations internationales pouvant influer les processus de la mondialisation.

L’OCDE est un forum, où les experts des pays membres discutent, partagent leur expérience et développent les nouvelles orientations de la politique économique et sociale qui sont plus tard appliquées dans la vie pratique. Actuellement, 34 pays appartiennent à l’OCDE. La Colombie et la Lettonie négocient depuis 2013 leur adhésion à l’organisation, tandis que la Lituanie et le Costa-Rica ont commencé le processus d’adhésion en 2015.

L’éventail des questions examinées par l’OCDE est assez large : macroéconomie, environnement, éducation, sciences, technologies, innovation. Les autres organisations économiques et institutions financières internationales apprécient les études, préparées par l’OCDE et basés sur ses recherches et ses analyses, qui examinent la politique de pays concrets dans différents domaines. L’OCDE a collecté une des bases de données statistiques les plus complètes. Les publications de l’OCDE se trouvent aussi à la Bibliothèque technique de Lituanie.

La coopération entre la Lituanie et l’OCDE

En 1996, la Lituanie, la Lettonie et l’Estonie ont présenté à l’OCDE une demande commune pour devenir membres de cette organisation. En 1998, le programme régional balte de l’OCDE pour préparer l’adhésion à l’organisation a été approuvé pour les pays baltes. En 2005, le programme a été achevé et sa réalisation a été très bien évaluée par les experts.

Depuis 2000, l’aspiration à devenir membre de l’OCDE a été inscrite dans les programmes du Gouvernement de la Lituanie.

En septembre 2002, la déclaration officielle de la Lituanie sur son aspiration à adhérer à l’OCDE a été présentée au Secrétaire général de l’OCDE. En octobre 2012, la Lituanie a renouvelé sa demande d’adhérer à l’organisation.

En mai 2013 a été adoptée la résolution du Conseil des ministres de l’OCDE sur renforcement du rayonnement mondial qui mentionne la possibilité d’inviter en 2015 la Lituanie à commencer les négociations d’adhésion à l’organisation et prévoit d’intensifier la coopération entre la Lituanie et l’OCDE. Un plan d’action commun de coopération entre l’OCDE et la Lituanie pour 2014-2015 a été approuvé en septembre 2013.

Lors de la réunion du 9 avril 2015, le Conseil de l’OCDE a décidé à l’unanimité d’inviter la Lituanie à commencer le processus d’adhésion à l’OCDE. Le Conseil des ministres de l’OCDE a officiellement approuvé la décision lors de la réunion du 4 juin 2015. Pendant cette réunion, le ministre lituanien des Affaires étrangères Linas Linkevičius a signé l’Accord sur les privilèges, immunités et facilités accordés à l’OCDE. Selon cet accord, la Lituanie accordera aux représentants de l’OCDE les mêmes immunités et privilèges que ceux adoptés dans les pays membres de l’OCDE. L’accord fait partie intégrante des documents d’adhésion.

Le 8 juillet 2015, le Conseil de l’OCDE a accepté le Plan d’action pour l’adhésion de la Lituanie à la Convention de l’OCDE, aussi appelé Plan d’action pour l’adhésion, où sont décrits les conditions et les processus d’adhésion de la Lituanie à l’OCDE.

La première étape de l’adhésion est la préparation du Mémorandum initial. La Lituanie a déjà préparé le Mémorandum initial de l’OCDE, où est énoncée la position de la Lituanie sur plus de 200 instruments de l’OCDE. Sur la base de ce mémorandum, les comités de l’OCDE effectueront des examens techniques, pour lesquels ils collecteront des informations supplémentaires sur le pays candidat. Afin d’inciter la Lituanie à plus de bonne pratique, l’OCDE peut proposer des recommandations pour améliorer les lois et la politique.

Les 21 comités de l’OCDE, qui, selon le Plan d’action pour l’adhésion, devront effectuer les examens détaillés, englobent différents domaines économiques, dont les investissements, la lutte contre la corruption, la gouvernance des sociétés, etc. Lorsque tous les comités de l’OCDE auront approuvé l’adhésion de la Lituanie, la décision finale sera adoptée au Conseil de l’OCDE.

Actuellement, la Lituanie participe aux comités et groupes de travail permanents de l’OCDE, et elle a rejoint plusieurs instruments internationaux de l’OCDE. La Lituanie participe aussi activement aux programmes, forums et autres structures de l’OCDE, et des examens des différents domaines de la politique lituanienne sont préparés.

L’utilité de l’adhésion de la Lituanie à l’OCDE

L’OCDE est un forum, où des pays prospères partageant les mêmes valeurs discutent et partagent les bonnes expériences. L’OCDE collecte l’expérience et réalise des études détaillées des différents secteurs qui sont évaluées et considérées comme faisant autorité dans le monde entier. Sur la base de ces études, les experts de l’OCDE créent des conceptions novatrices pour améliorer la politique des différents secteurs. L’organisation s’appuie dans son activité sur les principes d’application des normes les plus élevées et de transparence maximale, en accordant une grande attention à l’intégrité des différents secteurs économiques et la transparence politique.

Après l’adhésion de la Lituanie à l’OCDE, toutes les capacités d’expertise de l’OCDE seront accessibles au pays. La Lituanie aura la possibilité d’avoir une influence sur les solutions globales dans le domaine économique et autres domaines de gouvernance publique, elle pourra exprimer sur la scène internationale sa position sur des questions importantes pour la Lituanie. Dans les comités, groupes de travail et autres structures de l’OCDE, les experts lituaniens auront la possibilité de puiser dans les connaissances et l’expérience des meilleurs experts des pays membres de l’OCDE et appliquer ces connaissances en Lituanie.

L’appartenance à l’OCDE est souvent considérée comme un bon indicateur de la stabilité et de la fiabilité de l’économie d’un pays, c’est pourquoi l’adhésion de la Lituanie à l’OCDE aura un impact positif sur l’attraction des investissements et les coûts des emprunts internationaux. En tant que membre de l’OCDE, la Lituanie pourra utiliser les études les plus récentes de l’OCDE et appliquer la bonne expérience des pays membres de l’OCDE pour améliorer la qualité de gouvernance du pays. L’OCDE effectue de manière périodique et transversale l’analyse économique de chaque pays membre et présente des recommandations concrètes permettant d’améliorer l’efficacité de la gouvernance économique.

Recevoir la lettre d’information