Thèmes Marquer toutes lesDécochez toutes les nouvelles

ministras.jpg

Le Ministre des Affaires étrangères

Linas Linkevičius

L'agenda du Ministre cv Twitter
Actualités Imprimer RSS

La candidate de la France au poste de directeur général de l’UNESCO s’est rendue en Lituanie

Créé 2017.07.05 / Mis à jour: 2017.07.05 16:36
      La candidate de la France au poste de directeur général de l’UNESCO s’est rendue en Lituanie
      La candidate de la France au poste de directeur général de l’UNESCO s’est rendue en Lituanie

      Le vice-ministre lituanien des Affaires étrangères Neris Germanas a rencontré le 4 juillet Audrey Azoulay, la candidate de la France au poste de directeur général de l’Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), venue en campagne électorale en Lituanie.

      Lors de la rencontre, les avis ont été échangés sur les objectifs de l’action de l’UNESCO et leur mise en œuvre, l’importance de l’organisation dans le règlement de questions d’actualité pour la communauté internationale comme la protection du patrimoine culturel dans les territoires touchés par des conflits, l’accès universel à l’information dans la mise en œuvre des objectifs de l’Agenda pour le développement  2030, la promotion du dialogue interculturel, la sécurité des journalistes et la lutte contre l’impunité.

      « La Lituanie participe activement à l’action du Conseil exécutif de l’UNESCO et se prononce pour l’élection au poste de chef de l’organisation du meilleur candidat qui a les compétences, la qualification appropriée et une grande expérience de travail en relations internationales », a noté le vice-ministre lors de la rencontre.

      La candidate de la France a attiré l’attention sur le besoin de moderniser la gouvernance de l’UNESCO, mieux coordonner la coopération de l’UNESCO avec les Nations unies (ONU) et autres agences de l’ONU ainsi que les bureaux nationaux de l’UNESCO dans les pays membres. A. Azoulay a souligné la nécessité d’être plus actifs sur les questions du changement climatique, de la migration et de l’extrémisme radical avec un rôle plus important de l’UNESCO dans la coopération avec les autres organisations internationales et dans la promotion du dialogue interculturel.

      Née en 1972 à Paris, A. Azoulay a occupé en 2016-2017 le poste de ministre française de la Culture et de la communication et elle a été entre 2014 et 2016 conseillère du Président François Hollande sur les questions culturelles.

      Le mandat de l’actuelle directrice générale de l’UNESCO Irina Bokova s’achève fin 2017, et l’élection du nouveau dirigeant de l’organisation aura lieu en octobre-novembre. En plus de la France, l’Irak, le Liban, le Qatar, l’Azerbaïdjan, le Vietnam, le Guatemala, l’Égypte et la Chine ont aussi présenté leurs candidats.

      L’UNESCO est une agence spécialisée de l’ONU qui cherche à contribuer à la paix et la sécurité dans le monde en promouvant la coopération entre les peuples dans les domaines de l’éducation, des sciences, de la culture et de la communication. La Lituanie a été élue pour travailler en 2015-2019 au Conseil exécutif de l’UNESCO qui votera en octobre pour l’élection du directeur, et la Conférence générale de l’UNESCO en novembre confirmera la candidature du nouveau chef de l’organisation.

       

      Actualités connexes Toute l'actualité »

      Recevoir la lettre d’information